mardi 1 décembre 2020

Richard MARLET Pierre PIAZZA

 


La science à la poursuite du crime
D’Alphonse Bertillon aux experts d'aujourd'hui

De Richard Marlet et Pierre Piazza

Edité par La Martinière


Un ouvrage passionnant et richement illustré sur l'histoire de la police scientifique.

À partir de la fin du XIXe siècle, sous les combles du palais de justice de Paris, Alphonse Bertillon – chef du service de l’identité judiciaire – pose les fondements d’une nouvelle logique policière à partir de l’exploitation méthodique d’indices infinitésimaux. Il vise ainsi à faire tomber de son trône la reine des preuves : les aveux. De l’identification des récidivistes au traitement de la scène de crime, ce pionnier oriente les forces de l’ordre vers la « modernité » et n’aura de cesse d’ouvrir de nouveaux champs d’investigation.

Une très riche iconographie émanant notamment des archives de la préfecture de Police, de fonds privés et des laboratoires de la police et de la gendarmerie nationales illustre la guerre que n’a cessé depuis lors de mener « la science contre le crime ».

 Au fil des pages sont évoquées et illustrées de très nombreuses affaires qui ont fait la une des quotidiens : les attentats anarchistes de la Belle Époque, la bande à Bonnot, le procès d’Alfred Dreyfus, le crime de l’impasse Ronsin ou, plus près de nous, l’affaire Grégory, les tueurs en série Thierry Paulin, Denis Waxin et Guy Georges, la petite martyre de l’A10…

 Sous le regard croisé du chercheur en sciences sociales et du policier spécialiste de la police technique et scientifique, l’ouvrage montre comment, peu à peu, les « hommes en blanc » ont investi la scène de crime, ont appris à faire parler la matière en observant audelà du visible et en pénétrant au cœur de la cellule.

SPSP:  Ce n'est pas un roman! Mais pour les amoureux du polar , un ouvrage indispensable pour tout comprendre de l'approche scientifique d'une enquête. UN BEAU CADEAU  en cette période de fêtes !!

Richard Marlet

Biographie:  Commissaire divisionnaire honoraire, Richard Marlet a dirigé les services de l’Identité judiciaire et de la documentation criminelle du 36, quai des Orfèvres. Il est l’auteur d’Experts mode d’emploi et de Profession chien policier (Favre). Il est consultant audiovisuel Police-Justice.

 Pierre Piazza est maître de conférences en Science politique à l’université de Cergy-Pontoise (CESDIP/LEJEP/CLAMOR). Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles scientifiques consacrés aux documents d’identité, aux fichiers de police, à la biométrie, à la police technique et scientifique.

 

 

vendredi 27 novembre 2020

Michel MOATTI


 " Les jardins d'hiver" de Michel Moatti

Edité par  HC Editions

Fin des années 1970, Argentine .Il y a des portes qui doivent rester fermée.

Un jeune attaché à l'Institut français prend en stop un homme blessé dont il reçoit les confessions. Jorge Neuman, écrivain très populaire dans son pays alors sous la coupe d'une junte militaire, vient de vivre une tragédie. Sa fille, puis sa femme ont été enlevées par les hommes de Rafael Vidal, l'un des chefs de la police secrète.

Les années ont passé, Jorge Neuman a disparu à son tour, emporté par la mécanique sans faille de la dictature. Le jeune Français n'est plus si jeune, il est rentré à Paris.

Après avoir publié une biographie de Neuman, il décide de retrouver les traces du sinistre Vidal et de reconstruire la vie de l'écrivain disparu.

Confronté à des questions sans réponses, il comprend bientôt qu'enquêter dans le passé d'un homme, c'est forcer des portes qui méritaient de rester closes.

SPSP: Atmosphère de Buenos Air année 1979. Avec une figure imaginaire (un écrivain nommé Jorge Neuman ), Serge Moatti nous relate l'histoire terrible de l’argentine entre le coups d’état militaire de mars 1976 et l’élection démocratique de 1983. Ce thriller minutieusement documenté nous parle des faits qui se sont réellement déroulés et met en avant la vie de tous ces anonymes qui à leur manière luttaient contre la junte militaire en place. On assiste impuissant à tous ces massacres orchestrés par une police secrète aux pouvoirs sans limites : opposants jetés vivants depuis un avion dans le Rio del Plata, nuit des crayons où plusieurs dizaines d'adolescents furent massacrés Michel Moatti nous entraîne dans son enquête sur ces heures sombres de l'Argentine J'ai passé un très bon moment avec ce superbe roman très émouvant que je conseille vivement.                                                                                   Suzanne

Biographie: Maître de conférences à l’Université de Montpellier, Michel Moatti enseigne le journalisme et la communication.

Journaliste pendant seize ans, en particulier comme correspondant pour l’agence britannique Reuter’s, il a vécu à Londres au début des années 1990.

"Retour à Whitechapel" (2013) est le fruit d’une recherche de près de trois années dans les archives victoriennes et dans différentes bibliothèques historiques.Suivront "Blackout Baby", "Alice change d’adresse" et, plus récemment, «Tu n’auras pas peur".


lundi 23 novembre 2020

Martin LONG


 " La mémoire de l'oubli " de Martin Long

Edité par In Octavo

Chine contemporaine La découverte d’un corps momifié dans un champ bouleverse la vie de l’inspecteur principal Tian Haifeng. Cette « femme de la tourbière » le fascine, le trouble, l’émeut. Il n’aura de cesse de résoudre l’énigme de sa présence et de sa disparition suspecte. Cette quête le mènera jusqu’au lointain territoire Ouïghour. Il y sera confronté au côté sombre d’un pays où personne ne doit jamais perdre la face y compris les instances dirigeantes. « Si nous mentons à propos de l’histoire nous contrôlons le présent », se justifient les hauts dignitaires. La fin justifiant les moyens (établir la suprématie Han), ils n’hésitent pas à humilier, terroriser et même tuer les Ouïghours. La ténacité de Tian Haifeng lui permettra, au péril de sa carrière et de sa vie, de découvrir une vérité extraordinairement dérangeante. « Pendant que le garçon frappait aux portes, Haifeng examinait le cadavre. Même si le visage était gonflé, il reconnut sans peine l’assistant de la fouille archéologique, Hu Chang. Il l’avait vu sous la pluie avec un appareil photo numérique autour du cou ; le seul à avoir photographié la Femme de la tourbière. La tête du cadavre avait le même front haut, le nez tordu et de fines lèvres pincées, avec les mêmes touffes irrégulières de cheveux mal coupés. Un œil était fermé et l’autre encore ouvert comme s’il partageait une dernière plaisanterie grotesque..."

Ce roman, au dénouement magnifique, est comme les précédents livres de Martin Long l’opportunité magique d’un voyage mouvementé en Chine mais ô combien attachant. Avec la rencontre de belles personnes sensibles, généreuses et courageuses qui n’acceptent pas que la vérité soit bafouée

SPSP:  Ce roman nous mène en Chine contemporaine avec toutes ses sensibilités et l’autoritarisme gouvernemental. C’est passionnant. La contradiction du titre du roman nous accroche « La mémoire de l’oubli » La Chine veut son histoire millénaire mais elle doit être au service de la volonté du pouvoir. Un roman très bien documenté qui nous plonge en immersion dans la Chine d’aujourd’hui qui veut adapter son passé à la gloire du présent. Et tant pis si c’est au détriment de la vérité historique hâtez-vous de plonger dans ce roman. Vous en ressortirez avec beaucoup de questions….                                      Gisèle

Biographie: Martin Long écrit depuis une quinzaine d'années. Parlant le mandarin, il se rend régulièrement en Chine pour trouver l'inspiration. Après avoir écrit des livres pour enfants et de la SF, il se consacre désormais aux polars qui mettent en scène l’inspecteur principal Tian Haifeng. Martin Long, franco-britannique, écrit en anglais – livres pour enfants, nouvelles et romans policiers. Il vit à Paris, où il a exercé le métier d’enseignant.« L’écriture c’est comme l’enseignement – il s’agit d’initier l’autre à un voyage et de l’accompagner. »

Parlant le chinois, il se rend régulièrement en Chine, passant de région en région à la recherche de récits qui sortent des sentiers battus. C’est ainsi qu’il a produit la série« L’inspecteur Tian Haifeng », un policier atypique qui amène le lecteur à la rencontre d’une Chine méconnue, loin des clichés et des idées reçues.« En écrivant, je cherche ce qui est caché, ce qui me déroute, et ce qui me fascine, et chacun de mes livres est un fruit de la passion. »


lundi 16 novembre 2020

Florent GATHERIAS Emma OLIVIERA


 
"Psychologues du crimes"   de Florent Gathérias et Emma Oliviera

Edité par Fayard

Ce mardi 22 février, au petit matin, une dépanneuse tracte une Peugeot 405 beige hors des flots de l’Yonne. L’habitacle est vide mais la voiture est connue des services de police. C’est celle de Marie-Laure que toute la région recherche.

Dix jours plus tard, un corps féminin dérive, dos face au ciel. La jeune fille est identifiée et les résultats de l’autopsie révèlent qu’elle a été assassinée.

Pour cette affaire, comme pour les quatre autres révélées dans ce livre, la police fait appel à deux psychocriminologies afin d’aider ses enquêteurs : Florent Gathérias et Emma Oliveira. Suivant leur rigueur méthodologique sans cesse renouvelée, les deux professionnels ont pour mission de traquer les détails permettant de cerner la personnalité du criminel.

Comment le meurtrier a-t-il opéré ? Qui est sa victime ? Pourquoi elle ? Depuis l’affaire Merah jusqu’à celle du « tueur de l’Essonne », Florent Gathérias et Emma Oliveira lèvent enfin les mystères et fantasmes qui enveloppent leur profession. Une plongée haletante dans la psychologie des criminels.

SPSP: Qui n'a pas un jour être dans la peau d'un psychocriminologue? Ah! Pouvoir confondre un criminel en série... Les auteurs l'ont fait! Ils nous emportent au centre de leurs enquêtes. Comment mieux définir leur spécialité ? " Dit moi comment tu es mort, je te dirai qui t'as tué"               Gisèle                                                                                                                          

 


Biographie:   Florent Gathèrias est psychocriminologue. En 2009, la direction centrale de la police judiciaire a décidé d'intégrer la psychologie dans les enquêtes criminelles, comme le fait depuis longtemps le FBI aux États-Unis.

Premier psychocriminologie de France, Florent Gathérias a été recruté à Nanterre par l'Office central pour la répression des violences aux personnes. L'office intervient dans certaines affaires en renfort de la police judiciaire.

Florent Gathérias a créé le service de psychocriminologie de la police judiciaire française en 2009, et Emma Oliveira l’a rejoint en 2012.





vendredi 6 novembre 2020

Prix du Quai des Orfèvres 2021: Christophe GAVAT


Prix du Quai des Orfèvres 2021

 " Cap Canaille" de Christophe Gavat

Edité par Fayard

Henri Saint-Donat, ancien du 36. Désormais en poste à Marseille, confronté à son premier « barbecue », règlement de comptes en vogue parmi les trafiquants de la cité phocéenne, qui consiste à enfermer un corps dans le coffre d’une voiture à laquelle on met le feu. Flanqué d’équipiers hauts en couleur, le commandant commence l’enquête, mais la piste de la guerre des gangs ne donne rien. Lorsque l’identité de la victime est enfin confirmée, les choses prennent un nouveau tour : Henri a connu cette personne autrefois à Paris, et elle n’avait pas du tout le profil pour finir sa vie dans une voiture incendiée par des dealers marseillais …

SPSP:  Il est des auteurs que nous recommandons les yeux fermés. Christophe Gavat est de ceux-ci. Son écriture est très intéressante et il il sait très bien mener action et suspens.   A lire.                                                                                                       Gisèle

Biographie: Né en 1966, Christophe Gavat est commissaire divisionnaire, en poste en Guadeloupe. En trente-deux ans de police, il a traversé la France, ces grandes affaires qui vous happent et ces petites du quotidien qui vous marquent. Il a déjà publié deux témoignages et un roman. Son premier livre " 96 heures, un commissaire en garde à vue" a été adapté par Olivier Marchal pour France 2.

 

jeudi 5 novembre 2020

Sébastien JULLIAN


 "Le berceau du Talion"  de Sébastien Jullian

Edité par Nouvelle Plumes

Lorsqu’un mail provenant du ministère de l’Intérieur est envoyé dans les bureaux de la police de Grenoble, le trouble est semé. Il décrit l’endroit où gît le corps d’un célèbre avocat, Eddie Durand, assassiné dans des circonstances effroyables. Au même moment, dans un petit village de Haute-Savoie, un suicide étrange éveille la curiosité des forces de l’ordre...A priori, ces affaires n’ont rien en commun. Mais un détail fait ressurgir un nom, celui de Valentin Monge. Le commissaire Sirus et ses hommes doivent replonger dans une sordide affaire classée de harcèlement, viol et suicide. L’ombre d’une vengeance semble désormais planer sur les enquêteurs. Mais tout va trop vite, et paraît incontrôlable. Il n’y a plus de hasard. Ce n’est pas un jeu. C’est une démonstration.

SPSP:  Une enquête très envoutante. Le passé n'est jamais effacé. Il y a toujours quelqu'un pour se souvenir et présenter la note! La vengeance  est un plat qui se mange froid mais  elle revient toujours . Un très bon second roman vivement le troisième.            Gisèle


Biographie:
 
Mon premier roman, Dualité (Thriller psychologique) est paru en Mai 2018 aux Editions Atramenta.Mon second roman, Le Berceau du Talion est sorti le 07/09/2019 (Thriller)

Lire a toujours été une tache compliquée, car mon imagination ne me laisse jamais en paix. Lorsque je lis une histoire, j’en invente une autre. J’aime qu’un roman ne dévoile jamais tous ses secrets et laisse une part d’interprétation au lecteur. Un bon livre est un livre qui joue avec nos nerfs… 


Colin NIEL

 "Entre Fauves"  de Colin Niel

Edité par le Rouergue

Entre chasse au fauve et chasse à l’homme, vallée d’Aspe dans les Pyrénées enneigées et désert du Kaokoland en Namibie, Colin Niel tisse une intrigue cruelle ou aucun chasseur n’est jamais sur de sa proie. Une fois encore l’auteur donne vie à ses personnages, avec leurs forces et leurs faiblesses. On partage leurs souffrances, leurs peurs, leur courage.

SPSP:  Une belle réflexion sur la part sauvage de l’homme entre instinct de survie et instinct de chasse.Un thriller poignant, profondément humain et qui nous interroge sur notre rapport aux autres, à la nature, et à notre facilité à condamner…Un excellent moment de lecture, d’évasion dans ces grands espaces à préserver.                   A déguster avec délice ! Suzanne



Biographie:  Colin Niel est Ingénieur agronome, ingénieur du génie rural et des eaux et forêts, titulaire d’un diplôme d’études approfondies en biologie de l’évolution et écologie, Il a travaillé pendant 12 ans dans la préservation de la biodiversité. A vécu plusieurs années en Guyane française, où il a notamment été chef de mission pour la création du parc amazonien de Guyane, mais aussi à Paris, à Lille, à Montpellier, en Guadeloupe où il fut directeur adjoint du parc national de la Guadeloupe.

Sa série guyanaise multi primée, « Les Hamacs de carton »(2012), « Ce qui reste en forêt » (2013) Prix Sang pour Sang POLAR 2014 « Obia » (2015) et « Sur le ciel effondré »(2018), met en scène le personnage André Anato, un gendarme noir-marron à la recherche de ses origines.En 2017 il publie « Seules les bêtes » un roman qui ne fait pas partie de sa série guyanaise et qui plonge le lecteur dans la solitude du monde rural sur les causses, en cours d’adaptation pour le cinéma par le réalisateur Dominik Moll.


 

samedi 31 octobre 2020

COUCOU ! Il est là!

 

Bonjour à tous et toutes, amoureux de Polar


Le blog  est en mode confiné

Sa principale rédactrice a devinez quoi? Le COVID!

Vous nous retrouverez sous peu ! En attendant protégez vous car même en étant prudent il vous attends….

lundi 26 octobre 2020

Gilles VINCENT


 "Les poupées de Nijar"  de Gilles Vincent

Edité par Au diable Vauvert

Au cœur des serres incandescentes de l’Andalousie, Thomas Volner, reporter-photographe, découvre la mer de plastique où des hommes travaillent par milliers pour inonder l’Union Européenne de fruits et légumes éclatants. Chaque jour, il côtoie la dévastation environnementale et les nouveaux esclaves de l’agroalimentaire. Mais quand des enfants de la région sont retrouvés suspendus aux arbres comme des oiseaux piégés, ce sont les silences du franquisme qui vont le submerger. Et l’insondable étrangeté des « poupées de Nijjar » …

SPSP: Les années passent et les traumatismes restent. Un polar sensible où se mêlent aujourd'hui l'exploitation des émigrés et les exactions des fachistes du Généralissime. On aime cette femme et son fils dont l'esprit a été ravagé par la vie et qui à la fin se montre plus humain que l'honneur  en héritage de certain. A lire et se dire qu'il y a toujours malgré tout un espoir. un roman qui nous fait un réfléchir                                         critique de Gisèle

Biographie:  Gilles Vincent est un écrivain, auteur de romans policiers et d'un recueil de nouvelles. Après trente-trois ans dans le Nord et onze ans à Marseille, Gilles Vincent décidé, en 2002, de poser valises et stylos à Orthez, dans le Béarn.                                    

En 2008, Gilles Vincent publie aux éditions Timée, un polar intitulé "Djebel" L'année suivante, il publie la suite de "Djebel", intitulée "Sad Sunday", qui vient d’obtenir le Prix Marseillais du Polar 2010. Fin 2010, paraîtra "Peine maximum", le troisième volet de ce qui est amené à être une tétralogie.

Gilles Vincent est également l'auteur d'un recueil de nouvelles "Les essuie-glaces fatigués rendent les routes incertaines", publié en janvier 2011 par la maison d'édition Eaux-Fortes.

Auteur de polars connu et reconnu, il a plusieurs fois été récompensé : prix Europolar 2014 pour "Djebel", prix Cezam Inter-CE 2014 pour "Beso de la Muerte" et prix du Mauvais Genre 2015 du Val Vert du Clain pour "Trois heures avant l'aube".

Il est aussi l'animateur d'ateliers d'écriture en milieu scolaire, en prison, à l'hôpital


mercredi 14 octobre 2020

Eric EMERAUX



 " La traque est mon métier"  d'Eric Emeraux

Edité par Plon

La trentaine de femmes et d’hommes, regroupés au sein de l’Office chargé de la lutte contre les crimes contre l’humanité (OCLCH), ne manque ni d’énergie ni de volonté pour faire aboutir les enquêtes et confondre les auteurs des pires atrocités.

À leur tête, le colonel Éric Emeraux lève le voile, pour la première fois, sur le quotidien de ces enquêteurs confrontés à l’insoutenable. La retranscription des témoignages recueillis sur les terrains de guerre est une épreuve particulièrement redoutable. Massacres de masse, exécutions sommaires, tortures, les récits des survivants dépassent l’entendement. Mais ils sont nécessaires à la procédure pouvant mener à la mise en cause du ou des auteurs, et à leur arrestation.

Le colonel Emeraux raconte les auditions hallucinantes de celles et ceux revenus de l’enfer. Lejla, la Bosniaque, qui verra son mari et son fils emmenés pour toujours par les milices serbes, et tant d’hommes et de femmes de son village fusillés sous ses yeux. Désirée, la Rwandaise tutsie, réfugiée dans une église avec ses enfants pour échapper aux tueurs hutus, qui les voit découpés à la machette avant d’être elle-même laissée pour morte dans une fosse commune. Darius et Steve, les Libériens, contraints d’assister aux séances de torture infligées par les troupes rebelles en lutte contre le pouvoir, avec ingurgitation forcée d’huile bouillante, éviscération et actes de cannibalisme. Al Ahmar, le Syrien, rescapé des geôles de Bachar Al-Assad, qui dit les coups, les plaies à vif et les chairs brûlées par des tortionnaires hilares.

Pour chaque dossier, ce sont des heures et des heures d’enquête, de recueil d’informations, de recoupement, de planques, de filatures, pour aboutir enfin à des arrestations, parfois bien des années après ces crimes odieux. Mais peu importe. « Le temps passe, mais la justice demeure »la devise de l’OCLCH.

Profondément convaincu de la nécessité de justice face aux pires exactions, Éric Emeraux partage avec les lecteurs le combat quotidien de ses équipes, pour le droit face à la force, pour l’humanité face à la terreur.

SPSP: Passionnant .Si vous aviez encore des illusions sur l'espèce humaine....il y a de quoi vous décourager! Les année passent , les siècles et toujours pour des thèses idéologiques certains se croient investis d'une mission: éradiquer une race, les croyants d'une religion, milles raison pour assouvir une folie meurtrière pour des intérêts inavouables.  Pas beau....mes frères.                                                                                                                                                                                                 critique de Gisèle


lundi 12 octobre 2020

Xavier MASSE



 " Némésis" de Xavier Massé

Edité par Taurnada


« David… ? C'est moi, c'est Vincent ! Il faut que tu viennes ! Il faut que tu me rejoignes dans notre village d'enfance… il s'est passé quelque chose… c'est horrible, je n'ai jamais vu ça ! »

Une disparition anormale, un meurtre sans précédent, un village divisé entre croyances et superstitions, une atmosphère étouffante…

David et Vincent, deux gosses d'Assieu devenus flics, vont s'immerger dans cette enquête, et sans le savoir vont descendre aux portes de l'enfer

SPSP: Un roman qui se lit sans l'on puisse le lâcher avant la dernière page. Il reste présent dans la tête après. Et si un tel monde était la survie du notre?? Le suspens est bien tenu jusqu'à le dernière ligne. A lire dès sa sortie dès Novembre 2020.                  critique de Gisèle

                                                                                                                                           

Biographie: Après des études en Génie civil, Xavier Massé entre à la SNCF où il est actuellement cadre.

Son premier roman « Répercussions" (2016) avait été remarqué par le jury du Prix Sang pour Sang POLAR. Puis il y a eu en 2019 « L’inconnue de l’équation » et aujourd’hui « Némésis »


Sophia MAVROUDIS



"Stavros contre Goliath" de Sophia Mavroudis

Edité par Jigal

Le commissaire Stavros Nikopolidis est un électron libre et désabusé, charmeur invétéré, amateur d'ouzo et de rebetiko, au caractère bien trempé et à l'instinct aiguisé. A peine remis de la traque de son ennemi intime, il se retrouve, sur ordre de sa hiérarchie et de Bruxelles, à devoir collaborer avec les Turcs - ennemis jurés des Grecs depuis toujours - en vue d'interpeller en mer Egée un terroriste embarqué dans une caravane de migrants à destination de l'Europe. Mais Dora, coéquipière de Stavros et ancienne des forces spéciales, semble nourrir une rancune tenace envers ce terroriste et Cengiz, ce chef turc de la police côtière qu'on leur a collé aux basques. Traques effrénées, coups fourrés et retournements se succèdent. La rage qui anime Dora va brouiller les cartes... Et c'est sur une partie de tavli que tout va se jouer !

SPSP:  Dans ce thriller, on retrouve le commissaire Stavros que l’on a découvert dans le premier roman de cette auteure. « Stavros ». Sophia Mavroudis nous montre ce que nous ne voulons pas voir! L'afflux massif des migrants en Grèce, qui s'ajoute à la crise économique.  Dans les camps de réfugiés règne le respect des chefs de clan et par crainte de représailles nul ne parle. Le commissaire devra comprendre comment cela fonctionne pour retrouver celui qu'il cherche. Un roman très noir qui malheureusement cadre avec la réalité.                                                                                            critique de Suzanne                                                                                                                 

Biographie:   Sophia Mavroudis est gréco-française. Elle est née en 1965 à Casablanca et a grandi en Grèce. Elle en a gardé le goût immodéré des cieux bleus, des oliviers et des cyprès de la Méditerranée. Elle est docteur en sciences politiques, a enseigné les relations internationales, et a travaillé dans la haute fonction publique et internationale. Après avoir arpenté pendant des années les zones de conflits en Europe et dans ses confins, passionnée de lecture, d’écriture et de musique depuis l’enfance, elle plonge désormais de l’autre côté de l’Histoire, dans l’intimité des personnages et des sociétés.       


jeudi 24 septembre 2020

Lauréats du Prix Sang pour Sang POLAR

 Nous somme heureux de vous dévoiler les résultats:


Lauréate Marlène CHARINE.

"Tombent les anges"

Edité par Calmann Levy


Seconde:  "Après les chiens" de Michèle PEDINIELLI    Edition de l'Aube

Troisème " Fétiches Kongo" de  Christophe CORVAISIER  Edition Les Presses Littéraires 


jeudi 17 septembre 2020


« L’homme de la plaine du Nord » de Sonja Delzongle

Edité par Les Editions de l’Epée

Sélection du prix Landerneau 2020                                                                      

Effrayant, troublant, ténébreux, ainsi va le monde selon Hanah Baxter.                                   De retour à New York, la célèbre profileuse Hanah Baxter espérait reprendre le cours d’une vie normale, ou presque... Mais on n’échappe pas à son destin, encore moins à son passé, et celui d’Hanah est peuplé de démons. Baxter fait l’objet d’un mandat d’arrêt international,accusée d’un meurtre commis vingt ans auparavant, celui de son mentor, Anton Vifkin.Rapatriée en Belgique, Hanah accepte de collaborer avec le commissaire Peeters, chargé de rouvrir l’enquête. La découverte d’un homme dévoré par des pit-bulls en pleine forêt de Seignes les lance sur la piste d’un manoir qui semble étrangement familier à Baxter. Elle est déjà venue ici, du temps de Vifkin. Tandis qu’Hanah et Peeters se débattent en plein mystère, quelqu’un les guette. Un tueur redoutable, à qui il reste une dernière balle passée à l’or fin, la balle qui aurait dû atteindre Hanah vingt ans plus tôt.

SPSP:  Sonja Delzongle parvient avec une remarquable virtuosité à mener par le bout du nez son lecteur et l'envoyer sur de nombreuses pistes et le perdre.  Son écriture plante admirablement bien le décor et le reste suit. Elle sait où elle va et c'est avec brio qu'elle nous emmène jusqu'au bout. Difficile de lâcher ce livre avant d'avoir eu le fin mot de l'histoire. J’'ai beaucoup aimé et vous le recommande chaudement.                               critique de Suzanne


Biographie:  Née en 1967 d’un père français et d’une mère serbe,          

Sonja Delzongle a grandi, riche de deux cultures.
Diplômée de l’école des Beaux-arts de Dijon, elle expose
pendant une quinzaine d’années puis devient journaliste 
en presse écrite à Lyon, où elle vit toujours. Elle se consacre 
Aujourd’hui exclusivement à l’écriture.

 

 


 


samedi 5 septembre 2020

Elisabeth SEGARD


 "Une certaine Idée du paradis"  d'Elisabeth Segard

Edité par Calmann Levy


Petits meurtres sournois dans la campagne tourangelle

Chacun a son idée du paradis dans la charmante bourgade de Mouy-sur-Loire en Touraine. Madame le maire, d’abord, qui se bat pour faire de sa commune un territoire attractif. L’abbé Marcel, qui parvient à remplir son église, quitte à user d’astuces peu orthodoxes. Violette Laguille, vieille dame très discrète - pour faire oublier, peut-être, un passé trop flamboyant. Et aussi sa voisine, Nathalie, une citadine venue s’installer dans ce beau village pour y ouvrir un gîte alternatif et offrir des stages de pleine conscience.

Très vite cependant, la « Parisienne » tape sur les nerfs des habitants. Au point que quelqu'un finit par lui taper un bon coup sur la tête.

Mêlée malgré à elle à cette affaire qui met la gendarmerie sur les dents, Violette va devoir, à ses risques et périls, prendre l’enquête en main…

SPSP: Chroniques criminel se déroulant dans un petit village un peu oublié de France. Très rafraîchissant à lire avec une note d'humour ....ce qui ne gâche rien! Une nouvelle Miss Marple est née!                                                                                               critique de Gisele

                                                                                                                                  Biographie: Elisabeth Segard est une romancière française. Après des études d'histoire,

elle travaille comme assistante de direction, styliste, chargée d'assistance... avant de s'orienter vers l'information et la communication. Elle est journaliste pour un grand quotidien régional





vendredi 28 août 2020

Hugo BUAN




                                      « L’affaire Brillancourt » de Hugo Buan

Edité par Palemon


Quand Workan rencontre un as de l’aviation, surnommé le Baron Vert, qui lui propose un baptême de l’air, pourquoi le commissaire se méfierait-il ? Si ça peut faire avancer l’enquête…Workan a en effet sur les bras le corps de Barthélemy Brillancourt, découvert mort de trois balles de pistolet dans sa maison de Saint- Malo. Brillant chirurgien orthopédique, celui-ci a été accusé il y a dix ans d’avoir éliminé sa femme dont on n’a jamais retrouvé la trace. À la suite d’un procès mémorable, il fut finalement acquitté par la Cour d’assises de Rennes. Les époux Brillancourt ayant disparu tragiquement à dix ans d’intervalle, Workan se pose la question légitime d’un lien entre les deux évènements.
Mais plus aucun Brillancourt à interroger ! Ah si, pardon, il reste les enfants. Ainsi qu’un gland, retrouvé sous un canapé… Avec tout ça, Workan et son équipe de choc vont-ils parvenir à élucider la fameuse affaire Brillancourt ?

SPSPAvec son commissaire Workan, insolent, déjanté, irrésistible, Hugo Buan nous entraine dans une enquête ou fusent des dialogues succulents qui nous font penser à du Audiard. Un bon policier qui donne envie de retrouver ce commissaire dans d’autres aventures. Un vrai petit régal à déguster sans modération.    
                                                                                                                          critique  de Suzanne

Biographie: Hugo Buan est né en 1947 à Saint-Malo où il réside. Carrière professionnelle de dessinateur dans le Génie Civil. Passionné de polar, il publie son premier roman, Hortensias Blues (en 2008 aux éditions Galodé de Saint-Malo), une enquête policière bourrée d'humour à l'imagination débordante. Il crée ainsi le personnage du commissaire Lucien Workan, fonctionnaire quelque peu en disgrâce auprès de sa hiérarchie, ce qui lui vaut d'être muté depuis Toulouse, où il a laissé sa famille, à Rennes. Un honnête premier succès pour l'auteur (plus de 5000 exemplaires vendus) qui embraye dès 2009 avec « Cézembre noire », dans lequel « il laisse libre cours à son style débridé et si proche d'Audiard ». Ajoutons que ses ouvrages se sont retrouvés sélectionnés pour pas moins de 5 prix, parmi lesquels le Prix Michel Lebrun (au Mans) et le Prix Polar de Cognac. Suivront d'autres enquêtes de Workan, au lectorat toujours croissant. Toute la collection des enquêtes de Workan, parue aux Éditions Galodé, a été rééditée aux Éditions du Palémon.

 

mercredi 29 juillet 2020

Vincent RADUREAU






" Le dernier match de River Williams" de Vincent Radureau
Edité par Hugo & Cie Sport

Un polar haletant dans les coulisses de la NBA
Finales NBA. Les Boston Celtics affrontent le Jazz de l'Utah. Les trois premiers matchs ont tourné à l'avantage des Celtics, qui ne sont plus qu'à une victoire de leur 18e bague de champion. Il faut dire que la franchise du Massachusetts compte dans ses rangs un joueur d'exception.
River Williams. Athlète hors pair. Ailier fort des Celtics. Capable de mener, dunker, contrer, mais aussi passer et shooter à longue distance.
River Williams, qui rend folles toutes les défenses de NBA.
Et qui disparaît à la mi-temps du match 6. Sans laisser la moindre trace. Sans que personne ne l'ait vu quitter l'Arena de Salt Lake City. Volatilisé.
Jusqu'à ce que, cinq ans plus tard, des randonneurs trouvent un cadavre au fond d'une crevasse, dans l'une des zones les plus impénétrables du parc national de Canyonlands, dans l'Utah.
Celui d'un géant d'au moins 2,20 m.
Pour les enquêteurs du State Bureau of Investigations de l'Utah, la question est aussi évidente que brûlante.
Et si c'était lui ?

SPSP: Un polar prenant ! Toute l'humanité se donne rendez vous avec ce qu'il y a de bon mais aussi de pire. Une triste histoire. L'intrigue nous tient en haleine jusqu'au bout où la fin est une surprise....Pour les amoureux du basket et les autres.
Un auteur à suivre .C'est un premier roman.                                         Critique de Gisèle

Biographie: Vincent Radureau est un journaliste - animateur français
Après une Maîtrise en Histoire Contemporaine, il continue Centre de Formation des Journalistes de Paris. Entre au Service des Sports de CANAL+ (à l'occasion des Jeux Olympiques de Barcelone) en 1992, chaîne pour laquelle il est resté fidèle.
Aujourd’hui journaliste et animateur, Vincent Radureau est un des piliers du groupe
Canal+, où il est entré en 1992.
Il a notamment animé des émissions cultes telles que Le journal du Foot, Jour de Foot,
Playground, Le 11 d’Europe ou Canal NBA.

mardi 28 juillet 2020

Franck THILLIEZ



" Il était deux fois "  de Franck Thilliez
Edité par les Editions Fleuve

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu'effrénée.
Jusqu'à ce jour où ses pas le mènent à l'hôtel de la Falaise... Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s'endormir avant d'être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre...

Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d'autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu'on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu...


SPSP: Avec ce roman terriblement efficace, l’auteur nous entraine dans un récit palpitant. Il parvient à rendre crédible son histoire en relatant divers faits de société pris dans l'actualité récente et plusieurs références culturelles réelles. (Disparitions de jeunes adolescents. le trafic de cadavres légués à la science. La morbidité dans l'art pictural autour de van Gogh et de le Caravage).  Le tout donne un récit cohérent qui ménage les rebondissements. On est captivé au fil des pages que l’on dévore avec grand plaisir. 
                            Un très bon thriller à ne surtout pas rater !                     critique Suzanne

Biographie: On ne présente plus Franck Thilliez mais...
Franck Thilliez auteur de romans policiers et scénariste.                                                      En 2003 premier roman, "Train d’enfer pour Ange rouge", nominé au Prix SNCF du polar français 2004. Il publie en 2005 "La Chambre des morts" (Le Passage), qui deviendra en 2007, le film éponyme d’Alfred Lot. Il reçoit pour son deuxième roman le Prix des lecteurs Quai du polar en 2006, et le Prix SNCF du Polar français en 2007.
Le succès rencontré lui a permis de cesser son travail d'informaticien pour se consacrer exclusivement à son travail d’écriture. Vont se succéder les thrillers mettant en scène Franck Sharko ("Deuils de miel", 2006), ou Lucie Henebelle ("La Mémoire fantôme", 2007). Il publie également des one-shots tels que "La Forêt des ombres" en 2006, "L’Anneau de Moebius" en 2008 et "Fractures" en 2009,, Franck Thilliez décide de réunir ses deux inspecteurs fétiches, Franck Sharko et Lucie Henebelle dans une trilogie ayant pour thème la violence. Son premier opus, "Le Syndrome E", est publié au Fleuve Noir en 2010, le roman se vend dans une quinzaine de pays dont les États-Unis. La suite du "Syndrome E", "Gataca" paraît au Fleuve Noir en 2011 et le dernier opus de la série, "Atomka", en 2012.Ces deux policiers travailleront ensuite ensemble dans "Angor" (2014), "Pandemia" (2015), "Sharko" (2017). C’est la société de productions Escazal Films, que Franck Thilliez a choisie pour adapter les aventures de ses célèbres flics à la télévision. Il publie au Fleuve Noir "Vertige" en 2011, "Puzzle" en 2013 et "Le Manuscrit inachevé" en 2018.Il est également scénariste. Son premier scénario, "Obsessions", de frédéric Tellier, diffusé sur France 2 en février 2010, a obtenu Le Prix Mireille Lantéri en 2011. Il a aussi écrit avec Mikaël Ollivier "Insoupçonnable", diffusé sur France 2 en 2012.


mercredi 22 juillet 2020

Eric ALPHEN



" La faiblesse du maillon" d'Eric Alphen
Edité par Rivage Noir


Le nouveau roman d'Eric Halphen met en scène le flic Bizek et le juge Barth, rencontrés dans les deux précédents romans, mais il introduit une protagoniste féminine, Olivia, qui est commissaire à l’Office central de répression du trafic de stupéfiants. Cette femme est aussi la compagne d’un jeune loup qui veut faire carrière en politique et fait partie de la garde rapprochée d’un candidat à la présidentielle que ses soutiens appellent tous « Le Boss » qui peut faire penser à quelqu’un dans la vie réelle !
La jeune commissaire étant, au moment où s’ouvre le roman, assez perturbée dans sa vie personnelle et professionnelle (elle découvre qu’elle est enceinte et son patron direct est mis en examen pour collusion avec l’un de ses indics), elle commet, lors d’une intervention, un acte irréparable dont la gravité et la médiatisation peuvent nuire à son compagnon. Ce dernier reçoit parallèlement des menaces sur son téléphone portable dont le sérieux va crescendo au fil des chapitres 

SPSP:  Le juge Eric Alphen est une bon juge.mais que dire cette histoire à plusieurs tiroirs et on ne sait pas très bien quand ils vont se rencontrer…Ce roman nous semble un règlement de compte avec un certain "Boss". Nous avons lu ce roman  jusqu'à la dernière ligne.....à vous d'en faire autant
                                                                                                                Critique de Gisèle

Biographie:  Éric Halphen, né le 5 octobre 1959 à Clichy, est un magistrat et un homme politique français. Juge anti-corruption, il a notamment instruit l'affaire des HLM de Paris et l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine au tribunal de grande instance de Créteil. Il est le cofondateur de l'association Anticor.







lundi 6 juillet 2020

Sébastien JULLIAN



" Le berceau du talion" de Sébastien Jullian
Edité par France Loisirs


Lorsqu’un mail provenant du ministère de l’Intérieur est envoyé dans les bureaux de la police de Grenoble, le trouble est semé. Il décrit l’endroit où gît le corps d’un célèbre avocat, Eddie Durand, assassiné dans des circonstances effroyables. Au même moment, dans un petit village de Haute-Savoie, un suicide étrange éveille la curiosité des forces de l’ordre...A priori, ces affaires n’ont rien en commun. Mais un détail fait ressurgir un nom, celui de Valentin Monge. Le commissaire Sirus et ses hommes doivent replonger dans une sordide affaire classée de harcèlement, viol et suicide. L’ombre d’une vengeance semble désormais planer sur les enquêteurs. Mais tout va trop vite, et paraît incontrôlable. Il n’y a plus de hasard. Ce n’est pas un jeu. C’est une démonstration.


SPSP:  C’est une banale histoire d’harcèlement qui se transforme en une sombre histoire de vengeance. Dés la première page, vous êtes plongés dans l’intrigue. Avec de nombreux rebondissements anxiogènes et terriblement passionnant, ce thriller vous captivera jusqu'à la fin.          
Je découvre avec plaisir cet auteur et vous le recommande chaleureusement. Très bonne lecture                                                                                                             critique Suzanne

Biographie:  Né à : Saint Marcellin je travaille dans le milieu de l'Informatique et j’ai deux enfants. Je vis à Izeron dans l'Isère.
Mon premier roman, Dualité (Thriller psychologique) est paru en Mai 2018 aux Editions Atramenta.
Mon second roman, Le Berceau du Talion est sorti le 07/09/2019 (Thriller) 
Mes influences sont diverses. Des œuvres cinématographiques ou littéraires telles que Shining, American Psycho, Shutter Island, Esther, Mulholland Drive, Fight Club, Le silence des Agneaux, Usual Suspects.
Coté littérature, j’aime beaucoup Cedric Sire et Pierre Lemaitre. Je suis également un grand passionné de musique (Hard, Métal) à laquelle je fais très souvent référence. L’humour (parfois noir, méchant ou gratuit) est aussi ma tasse de thé.