jeudi 17 septembre 2020


« L’homme de la plaine du Nord » de Sonja Delzongle

Edité par Les Editions de l’Epée

Sélection du prix Landerneau 2020                                                                      

Effrayant, troublant, ténébreux, ainsi va le monde selon Hanah Baxter.                                   De retour à New York, la célèbre profileuse Hanah Baxter espérait reprendre le cours d’une vie normale, ou presque... Mais on n’échappe pas à son destin, encore moins à son passé, et celui d’Hanah est peuplé de démons. Baxter fait l’objet d’un mandat d’arrêt international,accusée d’un meurtre commis vingt ans auparavant, celui de son mentor, Anton Vifkin.Rapatriée en Belgique, Hanah accepte de collaborer avec le commissaire Peeters, chargé de rouvrir l’enquête. La découverte d’un homme dévoré par des pit-bulls en pleine forêt de Seignes les lance sur la piste d’un manoir qui semble étrangement familier à Baxter. Elle est déjà venue ici, du temps de Vifkin. Tandis qu’Hanah et Peeters se débattent en plein mystère, quelqu’un les guette. Un tueur redoutable, à qui il reste une dernière balle passée à l’or fin, la balle qui aurait dû atteindre Hanah vingt ans plus tôt.

SPSP:  Sonja Delzongle parvient avec une remarquable virtuosité à mener par le bout du nez son lecteur et l'envoyer sur de nombreuses pistes et le perdre.  Son écriture plante admirablement bien le décor et le reste suit. Elle sait où elle va et c'est avec brio qu'elle nous emmène jusqu'au bout. Difficile de lâcher ce livre avant d'avoir eu le fin mot de l'histoire. J’'ai beaucoup aimé et vous le recommande chaudement.                               critique de Suzanne


Biographie:  Née en 1967 d’un père français et d’une mère serbe,          

Sonja Delzongle a grandi, riche de deux cultures.
Diplômée de l’école des Beaux-arts de Dijon, elle expose
pendant une quinzaine d’années puis devient journaliste 
en presse écrite à Lyon, où elle vit toujours. Elle se consacre 
Aujourd’hui exclusivement à l’écriture.

 

 


 


Aucun commentaire: