mardi 16 juillet 2019

Cicéron ANGLEDROIT


Tel est pris qui croyait prendre de Cicéron Angledroit
Edité par Palémon

Attention, cet ouvrage comporte certaines scènes pour adultes et un vocabulaire susceptibles de choquer les âmes chastes…

Quand Cicéron et sa bande quittent le Val de Marne pour la Bretagne…
Tout part d’un pendu et d’un tué par balle, assassinés à Vitry, et qui s’avèrent avoir de fortes accointances bretonnes, notamment entre Combrit, Quimper et Concarneau, le triangle des emmerdes dures.
Nos enquêteurs dépaysés vont devoir fouiner dans une conserverie de la zone portuaire concarnoise, où leur flair ne décèlera pas que des odeurs de bulots…


Bottes aux pieds, la fine équipe se jette à l’eau ! 

Biographie: Banlieusard pur jus, l’auteur - de son vrai nom Claude Picq - est né en 1953 à Ivry, ceinture verte de Paris transformée depuis en banlieue rouge.
« Poursuivi » par les études (faute de les avoir poursuivies lui-même) jusqu’au bac, il est entré dans la vie active par la voie bancaire.
Très tôt il a eu goût pour la lecture : Céline, Dard, Malet… Et très tôt il a ressenti le besoin d’écrire.

SPSP: A déguster...  Un San Antonio à la sauce bretonne. Impossible à décrire . Un seul conseil il faut le lire.....un seul point où je suis un peu réticente : les bulots en terrine? Mais bon chacun ses goûts!!

Critique de Gisèle

Aucun commentaire: