jeudi 20 juin 2019

Gérard COQUET

L'aigle des tourbières  de Gérard Coquet
Edité par Jigal

Au pays de l’Aigle, la coutume ancestrale, le Kanun, fait force de loi ! Il n’y est question que de vendettas et dettes de sang… Et dans le nord de l’Albanie, entre contrebandiers, armées des Balkans et clans mafieux, le Kanun a fort à faire ! Susan s’y retrouve prise au piège avec son fils Bobby entre les absurdités du régime d’Enver Hoxha et la perte de ses illusions politiques. Des années plus tard,en Irlande, terre celtique de beauté et de mystères, Ciara McMurphy, flic de son état, coule des jours tranquilles entre affaires courantes, Guinness et feux de tourbe jusqu’à ce qu’un rapace ne vienne troubler sa quiétude… Bobby le fou, un fantôme du passé, un monstre dressé à tuer, semble deretour sur ses terres ancestrales avec l’étrange Markus Noli, émissaire d’Interpol, à ses trousses. Et dans leur sillage, une brochette de cadavres qui commencent à faire désordre… Des rochers d’Aughrus Point écrasés par les vagues aux plages étincelantes de Bunowen Bay, Ciara, pour s’extirper des griffes de ces vautours, devra très vite apprendre à danser… Parce qu’ici, comme le dit la chanson : « La folie, ça se danse ! »
Dans une première partie Gérard Coquet nous transporte, en Albanie en 1981 Nous découvrons ses paysages et ses habitants qui vivent sous une double dictature celle d’ Enver Hoxha.et celle des cultures ancestrales régit par le Kanun et sa loi du sang. Nous y rencontrons Suzan, son fils Bobby et d’autres personnages. 35 ans plus tard, nous nous retrouvons s en Irlande terre natale de Susan Dans ce climat froid et humide, ses pubs bondés où la Guinness coule généreusement, ses paysages de tourbe pas très accueillants nous attend Ciara une inspectrice

Quel peut être le lien entre Suzan et les événements du présent Ciara,, se sent manipulée et cherche à découvrir la vérité. Mais quand le M16 et Interpool s’en mêle rien n’est évident.

Biographie: Gérard Coquet est né le jour anniversaire de la mort de Louis XVI… le 21 janvier 1956. Mais il jure encore qu’il n’y est pour rien. Un diplôme d’expert-comptable, la guitare basse et la création de ses premières chansons. D’ailleurs, tout vient sans doute de là, l’écriture… Après la reprise de l’entreprise familiale, il devient juge consulaire avant de créer récemment un cabinet d’archi. Ce qui ne l’a jamais empêché d’adorer la charcuterie, le gamey, le tablier de sapeur et la cervelle de canut ! Sauf bien sûr quand il se ressource en Irlande avec la pêche à la mouche et la Guinness.

SPSP: .Dans ce décor bien planté évoluent des personnages effrayants dont la noirceur de âmes. nouslaisse sans voix,   Un roman très sombre qui nous rappelle les horreurs de la guerre dans les Balkans. Parfois violent,dur, fortement ancré dans une réalité internationale, instructif.
Il vous tient en haleine et vous surprend avec des révélations inattendues. On ne s’ennuie pas une seconde. Un excellent polar

Critique de Suzanne



Aucun commentaire: